Mardi 17 décembre 19H30 Présentation de Pour elles toutes. Femmes contre la prison

Rédigé par Collectif Emancipation - - Aucun commentaire

Mardi 17 décembre à 19H30 à la bibliothèque Voltairine

(4 rue de l'Espine, Angers)

Présentation de l'ouvrage Pour elles toutes. Femmes contre la prison,

par son autrice, Gwenola Ricordeau

Entrée libre

Présentation par l’éditeur LUX :

« Comprendre comment s’est tissée notre dépendance au système pénal est un travail long et minutieux. Il faut détricoter de ce côté-là pour pouvoir, de l’autre, tisser ensemble féminisme et abolitionnisme pénal. Parce que féministe tant qu’il le faudra et abolitionniste tant qu’il y aura des prisons. »

Les luttes féministes et les luttes pour l’abolition du système pénal et de la prison sont souvent présentées comme antagonistes. Le présent ouvrage vise à délier ce nœud en explorant les formes de protection que les femmes peuvent (ou non) attendre du système pénal et en mettant en lumière les manières dont celui-ci affecte leur existence, qu’elles soient incarcérées ou qu’elles aient des proches en prison.

Le système pénal protège-t-il les femmes ? Que fait-il aux femmes qui y sont confrontées ? Faut-il inscrire les luttes féministes sur le terrain du droit ? En répondant à ces questions, Gwenola Ricordeau dénonce la faiblesse de la proposition politique des courants féministes qui promeuvent des réponses pénales aux violences contre les femmes. Critique du « féminisme carcéral », elle plaide pour des formes d’autonomisation du système pénal.

Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

Projection-débat: Femmes Rurales en Mouvement

Rédigé par Collectif Emancipation - - Aucun commentaire

Documentaire: 45 min.

Brésil

Mulheres rurais em movimento (Femmes rurales en mouvement) est un documentaire participatif co-construit et co-réalisé avec les militantes du MMTR-NE, le Mouvement de la Femme Travailleuse Rurale du Nord-est, au Brésil.
Ce projet collectif - basé sur quatre portraits de militantes, différentes interviews et des moments de travail et mobilisation collective comme la Marche des Margaridas - aborde le quotidien de ces femmes en lutte contre le patriarcat, l'homophobie, l'agriculture intensive et polluante.
Féminisme et agroécologie sont conjugués dans leur quotidien comme sur la scène politique.

 

"Le documentaire Femmes rurales en mouvement est la rencontre de deux histoires : celle d’Héloïse Prévost, une doctorante en sociologie, et celle des femmes du Mouvement de la femme travailleuse rurale nord-est, au Brésil. Le projet, collectif et participatif de bout en bout, donne la parole aux femmes du mouvement. Issues des populations rurales et s’identifiant comme noires, elles racontent comment leur lutte pour transformer la société par l’activisme féministe et agroécologique a aussi transformé leur vie. " (source: article de Bastamag)