jeudi 15 décembre : vidéoprojection

Rédigé par Collectif Emancipation - - Aucun commentaire

Projection le jeudi 15 décembre à 19H30 à l'Etincelle 26 rue Maillé Angers 

 

 

Après 25 ans de silence, le père de la réalisatrice Mariana Otéro lui révéla, à elle et à sa soeur, les véritables circonstances du décès de leur mère, artiste-peintre. Mariana a alors tenté de reconstituer l'histoire d'un secret si longtemps gardé qu'il en avait effacé de sa mémoire jusqu'au souvenir de la disparition de la défunte.

Accueil

Rédigé par Collectif Emancipation - - Aucun commentaire


A venir : 

Projection le jeudi 15 décembre à 19H30 à l'Etincelle 26 rue Maillé Angers 


Après 25 ans de silence, le père de la réalisatrice Mariana Otéro lui révéla, à elle et à sa soeur, les véritables circonstances du décès de leur mère, artiste-peintre. Mariana a alors tenté de reconstituer l'histoire d'un secret si longtemps gardé qu'il en avait effacé de sa mémoire jusqu'au souvenir de la disparition de la défunte.


Déjà passé :



Deux journées pour le droit à l'IVG, le féminisme et l'antisexisme !
18 et 19 novembre 2011 !


Un collectif constitué de plusieurs organisations angevines dont le Collectif Émancipation a décidé d'organiser un week-end autour de la défense de l'IVG, du féminisme et de l'antisexisme.
Voici le programme



Pour annoncer les journées d'Égal à Égales, le collectif Emancipation organise une projection.

Venez nombreux et nombreuses.


« Je veux que les spectateurs se disputent en sortant de la salle », c’est ce que disait Patric Jean en tournant LA DOMINATION MASCULINE. Peut-on croire qu’au XXIème siècle, des hommes exigent le retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un « compagnon dominant » ? Que penser d’hommes qui subissent une opération d’allongement du pénis, « comme on achète une grosse voiture » ? Si ces tendances peuvent de prime abord sembler marginales, le film nous démontre que nos attitudes collent rarement à nos discours. L’illusion de l’égalité cache un abîme d’injustices quotidiennes que nous ne voulons plus voir. Et où vous jouez votre rôle. A travers des séquences drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité. LA DOMINATION MASCULINE jette le trouble à travers le féminisme d’un homme qui se remet en question. Une provocation qui fera grincer des dents…

-------------------------------------------- 
La 3ème édition du festival Emancipation a eu lieu à l'Etincelle les 6,7 et 8 mai 2011.
Voilà un petit aperçu de ce qui s'y est passé.
Vendredi 6 Mai
- 20 H 30 : Ouverture du festival, présentation du week-end et du collectif, présentation d'une installation sonore et exposition sur les violences faites aux femmes puis atelier/discussion à partir du jeu "les violences : un jeu pour en parler", jeu de l’oie sur les violences faites aux femmes au sein du couple.
Samedi 7 Mai
- 10 H : Projection/Discussion sur la prévention des comportements sexistes et/ou violents chez les jeunes, animé par le planning familial 49.
Projection du film "Filles et garçons au collège", 40mn. Le film alterne des témoignages de jeunes, d'adultes, des extraits de "X=Y ?", théâtre forum présenté collectivement aux jeunes collégiens que l'on retrouve en interview ... 
Il s'agit d'un documentaire sur une action de prévention en 2004, en Seine St Denis. Plus précisément, il s'agit d'une action d'éducation à la responsabilité sexuelle, dans un objectif de prévention des violences de genre.
Projection suivie d'un discussion libre à partir de ce documentaire : sur la prévention des comportements sexistes et/ ou violents chez les jeunes, sur ces comportements, sur notre propre sexisme à nous adultes, sur la difficulté de passer de la conscience individuelle à la construction ensemble d'autres types de rapports sociaux de sexe, dans une société encore largement inégalitaire .
- 14 H : Projection/Discussion autour de la prostitution
Projection d'un montage de trois documentaires sur la prostitution réalisés par Jean Michel Carré (Les trottoirs de Paris, Les clients des prostituées, les travailleu(r)ses du sexe, 2009). Ces documentaires présentent les témoignages de prostitue-e-s aux itinéraires très différents. Elles et ils, leurs clients, ont toutes et tous choisi d'être filmé-e-s, sans fard, à visage découvert. Différents points de vue sur la prostitution seront ainsi abordés. La projection sera suivie d'un débat.
Le collectif animera l'après-midi. Nous ne vous proposerons pas un texte collectif de prise de position avant la projection, comme nous avons pu le faire récemment sur la question de l'avortement. En effet les questionnements sur la prostitution font beaucoup débat parmi nous et nous ne sommes pas encore à l'étape de produire un écrit collectif.
- 20 H 30: Concert de soutien au collectif Emancipation
Trashley: electro punk band from paris dansant et décadant, avec des membres d'Insalus
Necrofilles: punkgrrrunge DIY angevin ébouriffé et colérique
 
Dimanche 8 Mai
14 H : discussions en non mixité fille
Pas de thème de discussion de fixé, à voir en fonction des envies des personnes présentes.
Festival OFF
Tout au long du festival, des activités seront proposées aux enfants (projection de film, jeux, activités d'éveil, lectures de contes non sexistes, temps calmes, etc …). Ces activités auront lieu le vendredi et le samedi au squat Le slip, situé au dessus de l'Etincelle ou en extérieur et le dimanche à la campagne et dans les bois de Blaison Gohier, dans et autour de yourtes aménagées pour les enfants (matériel Montessori)
Ceci permettra de proposer des moments privilégiés aux enfants, tout en permettant aux parents de participer aux discussions. Pour plus d'information sur ces moments enfants, ainsi que sur les possibilités d'hébergement pendant le festival, merci de nous contacter.
Prix libre
L'ensemble du festival est à prix libre, en soutien au collectif Emancipation, pour les différents frais liés à l'organisation du festival (défraiement groupe, bouffe, photocopies etc …) et pour permettre au collectif de continuer à organiser des évènements.
..................................................
Ce samedi 6 novembre 2010 avait lieu une manifestation à Paris organisée par le Planning Familial, la C.A.D.A.C et l'A.N.C.I.C, pour la défense du droit à l'avortement, en lien avec la loi Bachelot qui enterre l'hôpital public et donc le droit à l'avortement par la fermeture de plusieurs centres d'IVG.
Le collectif Emancipation s'y est rendu pour défendre le droit fondamental d'un accès libre et gratuit à l'avortement.
La manifestation a rassemblé 5000 personnes.
..................................... 
Les grenouilles au bénitier, les femmes en liberté!
Parc e que l’IVG est un droit, le Collectif Émancipation appelle à un rassemblement, samedi 20 novembre à 14h, place Imbach, pour contrer la manifestation anti-avortement de SOS Tout Petits. Cet appel est soutenu par SUD étudiant-e-s Angers, SUD éducation 49, AL49, CNT 49.
A Angers, le samedi 20 novembre, SOS Tout Petits (organisation catholique d’extrême droite), dans son délire religieux de soumission des femmes à la maternité, aux hommes et à dieu, organise encore une fois un rassemblement (une messe) contre l’avortement. Ce rassemblement nous rappelle que le combat pour défendre l’IVG est toujours d’actualité.
pour faire avorter leur messe
et porter nos revendications !
Rassemblement samedi 20 novembre
à 14h Place Imbach
Pour clore la journée, le collectif organise une soirée projections-débats sur les thèmes « Avortements, contraception et maternité », cette soirée sera l’occasion de discuter avec plusieurs personnes et notamment avec le collectif Émancipation, collectif anti-sexiste et anti-patriarcal qui est à l’initiative de la soirée.
Suivie d’une Projection-débat
à 20h30, A l’Etincelle (26 rue Maillé) Angers
En France comme ailleurs, les Églises et les États s’attaquent au droit à l’avortement, notamment en démantelant les centres d’IVG autonomes (considérés comme non rentables), et en réduisant les subventions aux centres de planification, comme le prévoit la loi Bachelot, qui a suscité le rassemblement de plus de 5000 personnes à la manifestation du 6 novembre dernier pour la défense du droit à l’avortement. A ces attaques structurelles s’ajoutent des manifestations religieuses, des pressions de certains médecins, des pharmacies qui refusent de délivrer la pilule du lendemain, etc...
Ces attaques ont des conséquences dangereuses pour les femmes : certaines doivent avorter à l’étranger (5000 françaises par an), ou clandestinement (une femme meurt toutes les 7 minutes dans le monde à cause d’un avortement clandestin), ces restrictions entraînent aussi des refus de prise en charge des mineures et des étrangères sans-papiers, etc. Nous refusons ces attaques contre notre droit à disposer librement de notre corps !
Ce que nous voulons :
  • Accès libre et gratuit à l’IVG quels que soient l’âge et le terme de la grossesse.
  • Gratuité des contraceptifs et développement de la recherche pour la contraception masculine.
  • Mise à disposition nécessaire à l’application réelle du droit à l’IVG (budget, locaux, formation du personnel hospitalier et bénévoles etc.).
  • réelle éducation sexuelle et approche non culpabilisante de l’IVG.
..........................................................
Avortement, grossesse, contraception
Voici quelques lignes de début de réflexion, suite à une discussion entre membres du collectif anti-sexiste, Émancipation. Le 20 Novembre, aura lieu une contre-manifestation en faveur de l’avortement et contre les actes et les idées véhiculées par l’association SOS Tout petits, mouvement catholique pro-vie et anti-avortement. Nous souhaitions ne pas en rester là, et proposer un moment de discussion après cette action. Notamment pour approfondir la question de l’avortement et proposer un point de vue, propre au collectif, sur ce sujet.
Nous ne pensons pas qu’il est possible de parler d’avortement sans parler de grossesse et de contraception, ces trois thèmes sont liés, même si les normes sociétales tendent parfois à les opposer.
De plus nous sommes conscient-e-s qu’il est certainement plus facile de s’organiser collectivement contre une manifestation anti-avortement, que de lutter seul-e- contre les discours culpabilisateurs des institutions. Aux interrogatoires moralisants que l’on nous fait subir lorsque nous souhaitons avorter, adopter un autre mode de contraception que la pilule, ou accoucher d’une manière non conventionnelle, s’ajoutent des pratiques de spécialistes qui nous dépossèdent de nos propres corps, comme l'imposition de l'accouchement dit gynécologique (sur le dos), la dissuasion de choisir le DIU (dispositif intra-utérin ou stérilet) et autres éléments qui renforcent l'idée que la prise en main de notre propre corps ne nous revient pas.
Nous pensons que l’avortement peut être vécu comme un moment complémentaire à la grossesse, comme un moment faisant parti de la vie courante comme un moment de partage, de compréhension de son corps et d’interrogation sur les relations sexuelles et sur son rapport à la maternité ou à la paternité et non forcément comme quelque chose d’individuel, de culpabilisant et de douloureux.
Comme la grossesse, la contraception ne concerne pas que les femmes, mais également les hommes. Nous pensons donc important le développement de la recherche pour la contraception masculine, et également la manifestation d'un intérêt plus grand des hommes pour cette question.
Derrière les discours des institutions (États, Églises, Écoles, Familles, Institutions médicales), se cachent une volonté de contrôle des corps, d’aliénation des esprits et un sexisme profond qui entend dire la place de chacun et de chacune.
Ce sont ces discours et ces pratiques que nous souhaitons remettre en cause et discuter avec vous ce samedi 20 Novembre, à 20h30 à Étincelle, 26 rue Maillé, Angers.
La soirée se déroulera en non-mixité, c'est-à-dire une soirée à l'Etincelle pour les filles, et la même soirée au Slip (26,5 rue Maillé) pour les garçons.
 ..............................................
Festival Mi-poilu-e-s Mi-Tondu-e-s
Les 2,3,4 et 5 Avril 2010
Vendredi 2 Avril :
20h30 : Ouverture du festival et présentation du collectif.
21h : Lecture de textes sur le plaisir féminin suivie d'une discussion.
(à cause d'une question de droits d'auteur, la pièce "Les Monologues du Vagin" ne sera pas lue...)
Samedi 3 Avril :
10h30 -12h : Atelier sexe et genre.
14h30 : Atelier "tous égaux devant le préservatif" animé par le Planning Familial local.
17h30 : Cours d'auto-défense non-mixte filles.
20h : Repas non-mixte filles.
22h : Manifestation non-mixte filles. (22h place du Pilori)
Dimanche 4 Avril :
14h : Histoire du féminisme et de ses différents courants, suivie d'une vidéo-projection puis d'une discussion.
20h30 : Concert avec :

Abats (punk anarchiste anti-tout - Lille) : http://abats.herbesfolles.org/
Monocle (Noise punk brazero - Le Mans)
Les Louise Mitchels (Brutal zouk punk - Paris)
Lundi 5 Avril :
10h30 : Préparation d'une cantine végétarienne-lienne.
12h30 : Clôture du festival autour d'un bon repas !
Prix Libre
.................................

Le collectif Emancipation sur RADIO G!
Lors de l'émission du 28 janvier 2010, deux personnes du collectif ont été invité-e-s à l'émission de radio De L'Huile sur le Feu.
Vous pouvez l'écouter en cliquant là:
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
Début Janvier : Soirée non-Mixte sur le couple
____________________________________________________

A bas les jouets sexistes !

Pour faire comme maman, les petites filles se font offrir des dinettes, des fers à repasser, ou des aspirateurs ...
Pour faire comme papa, les petits garçons se font offrir des outils de bricolage, des petites voitures, ou des tenues de guerriers...
Pourquoi trouve-t-on des pages bleues et des pages roses dans les catalogues de jouets?
Pourquoi beaucoup de petits garçons s’imaginent-ils pilotes de course, pompiers ou aviateurs tandis que des petites filles disent simplement rêver… d’une maison?
Un coup d'œil aux catalogues de jouets ou dans les grands magasins, au moment de Noël, en apprend long sur la répartition des rôles et permet de se rendre compte de la spécialisation sexuée des jouets.
C'est parce que le sexisme commence au berceau qu'il est si prononcé.
Nous sommes contre la détermination sexuée des rôles (féminin/masculin), dans les jeux d'enfants, car elle participe de la construction du sexisme par l'éducation.
Cette action contre les jouets sexistes vise à bouleverser les normes établies dans les grands magasins.
"Action man est dingue, Barbie a pris son flingue"
Et pour aller plus loin, quoi offrir à Noel?
____________________________________________________
Projection-­Débat samedi 14 novembre 2009
Organisé par le collectif émancipation
Regarde, elle a les yeux grands ouverts, de Yann le Masson

Ce documentaire exceptionnel relate l'expérience vécue par des femmes du MLAC (association féministe fondée en 1973 et luttant pour le droit à l'avortement et la contraception) d'Aix en Provence, inculpées et jugées pour avoir pratiqué elles-mêmes des avortements (procès du 10 mars 1977). Leur lutte consistait non seulement à pratiquer des avortements, mais aussi des accouchements à domicile. Ces femmes militaient pour que l'accouchement et l'avortement soient contrôlés et voulus par les femmes elles-mêmes.

La projection sera suivie d'une discussion avec le Collectif Emancipation, collectif anti-sexiste et anti-patriarcat, pour aborder les thèmes de l'IVG et des différents combats liés à la liberté de l'avortement et de la contraception...
20h30 à l'Etincelle
26 rue Maillé


____________________________________________________
Voici le programme du festival Mipoilu-e Mi tondu-e, organisé par le Collectif Emancipation, du 6 au 8 mars 2009 à l'Etincelle:

vendredi 6

19h00 début de la soirée, présentation du festival

20h00 projection docu, L'excision au Mali
21h00 topo-débat
22h00 concert musique africaine percussions
samedi 7
14hAnimation pour les enfants et/ou vidéos
15h Débatsur le sexisme dans le militantisme
17h Projection du film outil Micro Trottoir suivi d'un débat sur l'éducation.
20h30 Concertavec les Suicidal Birds

dimanche 8

14h00: discussions "sexe et genres" en mixité
15h30: petits groupes de réflexion non mixtes
17h00: gouter bilan crêpes gaufres et activité mystère

 Projection le jeudi 15 décembre à 19H30 à l'Etincelle 26 rue Maillé Angers
 
Classé dans : Non classé - Mots clés : aucun

projection samedi 5 novembre 2011

Rédigé par Collectif Emancipation - - 1 commentaire

 

 

 

Pour annoncer les journées d'Égal à Égales, le collectif Emancipation organise une projection.

Venez nombreux et nombreuses.

 

« Je veux que les spectateurs se disputent en sortant de la salle », c’est ce que disait Patric Jean en tournant LA DOMINATION MASCULINE. Peut-on croire qu’au XXIème siècle, des hommes exigent le retour aux valeurs ancestrales du patriarcat : les femmes à la cuisine et les hommes au pouvoir ? Peut-on imaginer que des jeunes femmes instruites recherchent un « compagnon dominant » ? Que penser d’hommes qui subissent une opération d’allongement du pénis, « comme on achète une grosse voiture » ? Si ces tendances peuvent de prime abord sembler marginales, le film nous démontre que nos attitudes collent rarement à nos discours. L’illusion de l’égalité cache un abîme d’injustices quotidiennes que nous ne voulons plus voir. Et où vous jouez votre rôle. A travers des séquences drôles, ahurissantes et parfois dramatiques, le film nous oblige à nous positionner sur un terrain où chacun pense détenir une vérité. LA DOMINATION MASCULINE jette le trouble à travers le féminisme d’un homme qui se remet en question. Une provocation qui fera grincer des dents

Festival Emancipation #3

Rédigé par Collectif Emancipation - - Aucun commentaire

 

 

La 3ème édition du festival Emancipation a eu lieu à l'Etincelle les 6,7 et 8 mai 2011.

Voilà un petit aperçu de ce qui s'y est passé.

 

Vendredi 6 Mai

- 20 H 30 : Ouverture du festival, présentation du week-end et du collectif, présentation d'une installation sonore et exposition sur les violences faites aux femmes puis atelier/discussion à partir du jeu "les violences : un jeu pour en parler", jeu de l’oie sur les violences faites aux femmes au sein du couple.

 

Samedi 7 Mai

- 10 H : Projection/Discussion sur la prévention des comportements sexistes et/ou violents chez les jeunes, animé par le planning familial 49.

 

Projection du film "Filles et garçons au collège", 40mn. Le film alterne des témoignages de jeunes, d'adultes, des extraits de "X=Y ?", théâtre forum présenté collectivement aux jeunes collégiens que l'on retrouve en interview ... 

Il s'agit d'un documentaire sur une action de prévention en 2004, en Seine St Denis. Plus précisément, il s'agit d'une action d'éducation à la responsabilité sexuelle, dans un objectif de prévention des violences de genre.

Projection suivie d'un discussion libre à partir de ce documentaire : sur la prévention des comportements sexistes et/ ou violents chez les jeunes, sur ces comportements, sur notre propre sexisme à nous adultes, sur la difficulté de passer de la conscience individuelle à la construction ensemble d'autres types de rapports sociaux de sexe, dans une société encore largement inégalitaire .

 

- 14 H : Projection/Discussion autour de la prostitution

Projection d'un montage de trois documentaires sur la prostitution réalisés par Jean Michel Carré (Les trottoirs de Paris, Les clients des prostituées, les travailleu(r)ses du sexe, 2009). Ces documentaires présentent les témoignages de prostitue-e-s aux itinéraires très différents. Elles et ils, leurs clients, ont toutes et tous choisi d'être filmé-e-s, sans fard, à visage découvert. Différents points de vue sur la prostitution seront ainsi abordés. La projection sera suivie d'un débat.

 

Le collectif animera l'après-midi. Nous ne vous proposerons pas un texte collectif de prise de position avant la projection, comme nous avons pu le faire récemment sur la question de l'avortement. En effet les questionnements sur la prostitution font beaucoup débat parmi nous et nous ne sommes pas encore à l'étape de produire un écrit collectif.

 

 

- 20 H 30: Concert de soutien au collectif Emancipation

Trashley: electro punk band from paris dansant et décadant, avec des membres d'Insalus

Necrofilles: punkgrrrunge DIY angevin ébouriffé et colérique

 

Dimanche 8 Mai

 

14 H : discussions en non mixité fille

Pas de thème de discussion de fixé, à voir en fonction des envies des personnes présentes.

 

Festival OFF

 

Tout au long du festival, des activités seront proposées aux enfants (projection de film, jeux, activités d'éveil, lectures de contes non sexistes, temps calmes, etc …). Ces activités auront lieu le vendredi et le samedi au squat Le slip, situé au dessus de l'Etincelle ou en extérieur et le dimanche à la campagne et dans les bois de Blaison Gohier, dans et autour de yourtes aménagées pour les enfants (matériel Montessori)

 

Ceci permettra de proposer des moments privilégiés aux enfants, tout en permettant aux parents de participer aux discussions. Pour plus d'information sur ces moments enfants, ainsi que sur les possibilités d'hébergement pendant le festival, merci de nous contacter.

 

Prix libre

 

L'ensemble du festival est à prix libre, en soutien au collectif Emancipation, pour les différents frais liés à l'organisation du festival (défraiement groupe, bouffe, photocopies etc …) et pour permettre au collectif de continuer à organiser des évènements.

Fil RSS des articles